Lutte contre le développement des Mérules

vendredi 13 juillet 2018
popularité : 17%

Les mérules dans les constructions, s’attaquent aux bois, notamment aux charpentes et boiseries des maisons humides et mal aérées. Dans la majorité des cas, la mérule se niche souvent derrière un doublage, d’où sa détection tardive.

La présence de ce champignon lignivore (se nourrissant du bois) dans les constructions concerne tous les types de constructions.

Sa découverte est souvent faite suite à des travaux d’emménagement, comme la dépose d’éléments.

Plusieurs cas de présence de mérules ont été signalés dans le LOT depuis 2016.

Important : C’est donc aux locataires, propriétaires, maîtres d’ouvrages et maîtres d’œuvre qu’il appartient d’être vigilants notamment lors des travaux de réhabilitation. Il convient pour cela de respecter le bon fonctionnement du bâti vis-à-vis de l’humidité, d’une part en adaptant les éventuels travaux au mode de fonctionnement particulier du bâtiment et au comportement des occupants et, d’autre part, en surveillant et en entretenant régulièrement le bâtiment.

Dans ce sens le ministère a réalisé dès 2006, en partenariat avec l’agence nationale de l’habitat (ANAH), un guide de bonnes pratiques en réhabilitation visant à éviter l’apparition de la mérule. Ce guide explique notamment que "les mérules ne peuvent pas infester une maison bien conçue et normalement entretenue".

Consultez ce guide : http://www.anah.fr/mediatheque/publications/publication/media/Mediatheque/voir-publication/1691/


Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 21 janvier 2022

Publication

393 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
15 Sites Web
30 Auteurs

Visites

14 aujourd’hui
187 hier
831310 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté