70ème anniversaire de l’Armistice du 8 Mai 1945 à Gourdon

mardi 12 mai 2015
par  Guillaume Lecolier
popularité : 7%

Voici le discours prononcé par Pierre Louis MOREAU, ancien combattant du bataillon nord du Lot Corps Franc Pommiés, le 8 mai 2015 lors du 70ème anniversaire de l’Armistice du 8 mai 1945 à Gourdon :

"En ce 70ème anniversaire de l’Armistice de 1945, au nom de tous nos camarades résistants, en particulier de ceux qui sont morts au combat, et de ceux victimes des camps d’extermination, de tortures, de peloton d’exécutions de l’Allemagne nazie avec l’aide des hommes de Vichy, voici résumée cette période sombre de notre histoire :
1’ Septembre 1939, la guerre avec l’envahissement de la Pologne par l’Allemagne nazie et le 3 Septembre 1939 la Grande-Bretagne puis la France, déclarent la guerre à l’Allemagne dans le respect de leurs engagements.
La Pologne conquise en moins d’un mois, est partagée entre l’Allemagne et l’U.R.S.S..
10 Mai 1940, la wehrmacht envahit l’Europe de l’ouest, c’est la panique, avec son cortège de réfugiés.
17 Juin 1940, le général de Gaulle s’envole de Bordeaux pour Londres d’où il lancera les 18 et 19 Juin 1940, 3 appels pour la poursuite des combats. La signature de l’Armistice a lieu le 22 Juin 1940 et prendra effet le 25Juin 1940, le Maréchal Pétain élimine la République et fonde l’Etat Français avec Vichy pour capitale, c’est l’occupation de la France.
Face au désastre, les français sont abasourdis, sauf quelques résistants qui commencent à agir. Le 1° tract d’appel à la résistance, lancé de Brive le 17 Juin 1940, est d’Edmond Michelet.
1941, Jacques Chapou qui est à Cahors, prend contact avec Noël Poujade à Gourdon qui avec Jean Admirat, Marc Baudru, et Georges Bénech forme une équipe A.R. ( Armée Reconstituée).
1942, Robert Bretagne, employé à la sous-préfecture de Gourdon, rassemble des jeunes à Gourdon, sous l’appellation « la main rouge », qui se joindront à A.R.( Armée reconstituée ) en Mars 1943 après avoir prêtés serment en présence de Jean Admirat.
L’O.R.A.( Organisation de Résistance de l’Armée ) est créée par le général Frère, le 6 Novembre 1942, le Corps Franc Pommiés en sera l’élément le plus important.
1943, départ en Allemagne des jeunes pour le service du travail obligatoire. A Gourdon, Jacques Bruneau, sous-préfet, recrute le capitaine Wursteisen qui prend ensuite contact avec le lieutenant Turban. A Paris le 27 Mai est créé le Conseil National de la Résistance, le 21 Juin, arrestation de Jean Moulin à Caluire, près de Lyon.
Septembre début des parachutages d’armes, 18 octobre le baraquement du maquis de la Melve est en place.
17 Novembre 1943, le colonel André Pommiés crée une unité militaire à Toulouse, qui deviendra le Corps franc Pyrénéen, puis le Corps Franc Ponnmiés.
8 Mars 1944, arrivée de la division Das Reich à Montauban, avec le colonel Lammerling. Le 15 Mars le programme du Conseil National de la Résistance est adopté.
Nuit du 3 au 4 Avril 1944, les G.M.R. à Prouilhac, incendient la cabane et le bois, le maquis de la Melve se transporte à Saint Cirq Madelon.
Avril / Mai 1944, exaction des S.S. en Quercy : tueries, incendies, exécutions.
7 Juin 1944, lendemain du débarquement en Normandie, arrestation du lieutenant de gendarmerie de Gourdon, Lucien Dauquier, résistant.
28 Juin 1944, Antoinette Buffières, du groupe Veny est abattu à Gourdon par les nazis.
30 Juin 1944, sont fusillés à Boissières, 22 otages pris par les nazis à Gourdon.
22 Juillet 1944, Jean Admirat, lieutenant du C.F.P., en mission à Meyronne trouve la mort face à l’ennemi.
15 Août 1944, débarquement de la 1ère Armée Française en Provence.
19 Août 1944, Montauban est libéré avec la participation décisive des bataillons Nord et Sud du C.F.P. du Quercy.
7 au 10 Septembre 1944, des combattants du C.F.P., participe à la bataille d’Autun ( Saône et Loire) , dernier point d’accès de nos ennemis pour rentrer en Allemagne. C’est à Monthelon, proche d’Autun, que le Commandant Charles Wursteisen et le lieutenant Jacquemin sont morts au combat au bois de Chantal, et le chasseur Alphonse Carnéado de Gourdon, grièvement blessé.
24 Septembre 1944, Faucogney et la Mer ( Haute-Saône) est libéré.
29 Septembre 1944, Servance ( Haute-Saône), le jeune Aubin du C.F.P. est mortellement blessé près de son père.
1er au 6 Octobre 1944, dans les Vosges, en direction du Thillot et du ballon d’Alsace.
7 Octobre 1944, départ de Mélisey ( Haute-Saône ) pour les combattants qui ne signent pas leur engagement dans l’armée. puis le 13 Octobre 1944 à Besançon, afin de rejoindre par train Tarbes, pour être mis en congé provisoire. Les combattants engagés du C.F.P. - 49ème R.I., participeront aux combats en Allemagne, avec la l’Armée Française Rhin et Danube, et auront l’honneur de représenter la France au défilé de la Victoire à Berlin.
La lutte pour vivre en liberté est un impératif encore nécessaire aujourd’hui. Je vous remercie de votre attention."

Message des anciens combattants du Corps Franc Pommiés :

La ville de GOURDON a été décorée de la Croix de Guerre 1939/1945, avec la citation suivante : " centre actif de Résistance, a formé de nombreux maquis qui ont lutté vaillamment contre l’ennemi, a supporté avec courage de terribles représailles, restera par ses martyrs un symbole de la Résistance "
Dés 1941, Jacques Chapou de Cahors, prend contact avec Noêl Poujade à Gourdon qui avec Jean Admirat, Marc Baudru et Georges Bénéch forme une équipe Armée Reconstituée. En 1942, Robert Bretagne rassemble des jeunes avec l’appellation main-rouge qui rejoindront l’Armée Reconstituée l’année suivante.
En 1943 le capitaine Charles Wursteisen est à Gourdon, le bataillon nord du Lot du Corps Franc Pommiés est créé, la période active de la Résistance commence avec la création du maquis de la Melve, proche de Prouilhac
A partir du 6 Juin 1944, jour du débarquement en Normandie, c’est la lutte ouverte avec ses martyrs : dont Antoinette Buffière à Gourdon, les 21 fusillés de Boissières (10 du Corps Franc Pommiés), la mort au combat à Meyronne de Jean Admirat et à Montauban de Georges Allain.
Ensuite ce sera la libération d’Autun début septembre 1944, puis les combats dans les Vosges jusqu’au début d’octobre, fin de l’action de la résistance, et l’intégration dans la 1ère Armée Française .
Pour les personnes qui désirent en savoir plus, nous signalons l’ouvrage historique paru en 2 tomes, de Johan Durand de Gourdon, édité par des anciens combattants du Corps Franc Pommiés, sorti de l’imprimerie Aussel à Gourdon , en vente en librairie et à la maison de la presse à Gourdon.


Navigation

Articles de la rubrique

  • 70ème anniversaire de l’Armistice du 8 Mai 1945 à Gourdon

Météo

Gourdon, 46, France

Conditions météo à 21h00
par weather.com®

6°C


  • Vent : 11 km/h - sud
  • Pression : 979.3 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 30 avril
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 1er mai
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 2 mai
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 3 mai
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 4 mai
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 5 mai
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 6 mai
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions


Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 26 avril 2017

Publication

224 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
14 Sites Web
25 Auteurs

Visites

25 aujourd’hui
218 hier
377828 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés